drainage+ eau+repair+agriculture+responsable+nouvelle+caledonie+AR+certification+label+certification+produits+locaux+environnement

Notre équipe vient de réaliser une fiche technique à l’attention de ses adhérents et de tout autre agriculteur cultivant en système hors-sol et souhaitant s’informer sur les techniques de mesure des eaux de drainage.

En voici un petit résumé. Nous vous souhaitons une bonne lecture et vous invitons à diffuser ce document dans vos réseaux !

Résumé de la fiche technique disponible en téléchargement ci-dessous :

En système de culture hydroponique sur substrat, il est impératif d’avoir un certain taux de drainage afin d’éviter une trop forte concentration des sels (engrais) au niveau du système racinaire ce qui entrainerait une toxicité pour la plante.

Sur bourre de coco (substrat utilisé sur le territoire), le taux de drainage idéal est de 30%. Un drainage plus important indique une sur-irrigation et donc une culture plus susceptible de développer des maladies fongiques et bactériennes, en plus d’un gaspillage d’eau et d’engrais.

En Nouvelle-Calédonie, la majorité des systèmes de culture hydroponiques est à solution perdue, c’est-à-dire que le système d’irrigation n’est pas fermé et que les eaux de drainage ne sont pas réinjectées dans la solution nutritive. Ces eaux de drainage sont alors revalorisées sur une autre culture de plein champ (verger, bananeraie, tarodière…) ou traitées dans des bassins de phytoépuration.

Il est donc impératif de surveiller le taux de drainage pour garantir une bonne santé des plantes et limiter les rejets dans l’environnement.

Les temps d’irrigation théoriques sont calculés en fonction des caractéristiques techniques du substrat et des goutteurs. La mesure du drainage permet de déterminer le nombre d’irrigations journalières nécessaires qui varie en fonction du stade de la culture (plus la culture grandie, plus ses besoins en eau augmentent) et de la saison (température, ensoleillement, vent, humidité).

Appuyer sur le bouton ci-dessous pour récupérer la fiche technique : « GESTION DU DRAINAGE EN CULTURE HORS-SOL »