Pour accélérer l’évolution des pratiques agricoles en faveur d’une agriculture écologiquement performante, REPAIR a décidé de lancer un mode d’accompagnement « collectif » en développant le concept des « Fermes pilotes innovantes ».

Le principe consiste à identifier un domaine technique dans lequel il existe une marge de progrès importante au sein du réseau et de s’appuyer sur une exploitation qui soit moteur dans ce domaine afin qu’elle puisse montrer l’exemple et diffuser son savoir.

Selon les projets, des aides financières peuvent être nécessaires pour financer des équipements et/ou l’intervention d’experts.

A ce jour, deux « Fermes Pilotes innovantes » ont été lancées : l’une dédiée à l’optimisation de la gestion de l’eau sur l’exploitation de Christophe Richard à Boulouparis, avec le soutien de l’APICAN fin 2018, l’autre dédiée à une étude sur le co-compostage de déchets de poissons et de déchets verts chez Pascal Vernier à La Tamoa.

En contrepartie de l’aide technique et financière apportée par REPAIR et ses partenaires, l’agriculteur s’engage, sous convention, à ouvrir son exploitation et à rendre accessible tous les savoirs-faires techniques acquis au cours de l’opération. Il s’engage aussi à se rendre disponible pour assurer le bon déroulement de l’étude et à co-financer les investissements.

Les deux première « Fermes pilotes innovantes » font l’objet d’articles disponibles sur le site de REPAIR.